Extrait-La Colline-o-lilas

img_4404

Bou Yaacoub prend soin des plantations, des arbres fruitiers et de mon petit paradis fleuri… Quant à ces collines et cette campagne, elles sont devenues mes compagnes intimes les plus proches, parce qu’elles me comprennent et connaissent mes besoins, et ce sont elles que je choisis pour mon ultime refuge, mon sanctuaire.
Ici, je suis bien. Ici, je libère mon âme, mon esprit. Ici j’ôte tous mes masques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s