Prologue-Le gardénia de la cave

Entre l’hiver 1988 et l’été 1990, la famille de Gardénia Salloum fuyaient les bombardements de Beyrouth vers Wadi-El-Qanater, au Liban Sud. Ils rénovent tant bien que mal la maison ancestrale et s’y installent d’une manière temporaire. Gardénia Salloum, 17 ans, et Iskandar El Khoury, son enseignant à l’école du village tombent secrètement amoureux, mais Gardy est fiancée d’une manière non officielle à un cousin lointain de son père, un grand commerçant brésilien, ami et partenaire d’affaires. La veille du départ vers le Brésil, Gardy attend interminablement Alex à la cave, à l’endroit et à l’heure habituels de leurs rencontres, sauf qu’elle est déçue de ne pas le retrouver… Que s’était-il passé? Gardy a-t-elle bien reçu la dernière lettre d’amour d’Alex? Mystère !

Vingt-six ans plus tard, une rencontre s’impose… La passion ruminée revivra-t-elle?

INTRODUCTION

Fallait-il que l’on s’aime ainsi, Gardénia ?

Fallait-il que la tempête de la colère et du temps

T’emmène aussi loin, aussi longtemps ?

Pour te ramener dans une danse de fou délire,

Avec ta senteur et ta lueur de douce cire

Qui vinrent en secret… me séduire ?

 

Fallait-il que je fasse mes premiers pas avec toi, Alex ?

Fallait-il que mes mouvements de danse débutante, hésitante

Se terminent par une performance divine, exaltante ?

Fallait-il que tu fermes les yeux, mon Émir

Pour mieux vieillir, m’attendre, puis me dévêtir

De mes pétales, de mes pensées… de mes muets soupirs ?

Publicités