Postface par Patricia Hakim

Merci Patricia Hakim (écrivaine et spécialiste en communications) qui m’a offert un généreux témoignage! Il constitue la postface de mon roman imprimé.

« Le lilas de Mariane.
Dans le langage des fleurs, le lilas signifie les premiers émois de l’amour. Dans le livre de Marianne Sawan, le Lilas de David n’est que passion et puissance. La puissance d’un caractère de femme bien forgé, la puissance de l’amour, la puissance de l’attachement à une terre natale, la puissance de la nostalgie d’un passé marquant. La passion l’emporte souvent à la raison. Lilas et David, ou l’histoire d’un couple qui se retrouve après tant d’années pour réaliser qu’ils ne s’étaient quittés que pour mieux s’aimer. Le Lilas de David, c’est une femme téméraire, passionnée, passionnelle, qui réveille en chacune de nous les effluves de tous les lilas de notre enfance, de nos rêves et de nos espoirs. Dans son premier livre, l’auteure y met son âme, ses ambitions, ses désirs, mais surtout son amour pour son pays natal et ses acquis de son pays d’adoption. A travers ses lignes, elle nous invite à voyager entre deux mondes, ou trois même, entre deux générations, deux pays ou plus. Elle nous invite à découvrir la femme, l’homme et la terre , avec des mots ficelés, doux, forts, rêveurs, parfois nostalgiques, souvent réalistes mais surtout empreints de beaucoup de sensibilité. Elle nous offre un moment de plaisir poétique. »

Publicités